Mirrorless - de 2016 à aujourd'hui !

En avril 2016 j'ai acheté mon premier boîtier mirrorless !

Un Sony A6000 avec son objectif de kit !

Bientôt 3 ans que j'utilise ce type de matériel, que j'achète, que je revends, que je change... Et certaines personnes doivent me prendre pour un illuminé, car c'est un peu l'impression que ça peut donner !

La réalité est que lorsque l'on change de système, après plus de 20 ans d'utilisation exclusive d'une marque et d'un type de matériel, c'est plutôt assez difficile de s'y retrouver, d'autant plus lorsque le nouveau système est en plein développement ! En 2016 les caméras mirrorless avaient encore des tas de faiblesses et je ne connaissais ni les modèles ni même les marques d'objectifs qu'on y associe. Etant comme St. Thomas, je ne crois que ce que je vois... Et c'était tout simplement impossible de trouver ce nouveau genre de matériel en location ou en prêt, vu que pas grand monde ne l'utilisait encore !

Jusque là, je faisais très majoritairement de la photo aéronautique, du spotting comme on dit, sauf que j'ai toujours essayé de rechercher la qualité maximum et des angles intéressants lorsque c'était possible... Et oui, depuis l'extérieur d'un aéroport, ce n'est pas toujours facile de faire autre chose qu'une vue de côté en approche bien fade !

Mes camarades "spotters" me voyaient toujours avec mon EOS 7D MkII ou le 5D MkIII avec un "grand blanc" au bout, ce qui est plutôt normal si l'on exerce cette spécialité (tout comme pour la photo animalière).

Puis un jour j'y suis allé avec ça...

Très vite après mon Sony A6000, à savoir le lendemain de mes premiers essais, j'ai commandé un A6500, un Zeiss 16-70mm f/4 ZA OSS (équivalent 24-105mm) et ce 70-300mm f/4.5-5.6 G OSS (équivalent 105-450mm) !

Puis, vu que j'apprécie beaucoup les ultra grands-angles, je me suis procuré le Sony 10-18mm f/4 OSS...

J'ai aussi équipé mon A6500 d'un grip de chez meike, car qui dit petit boîtier, dit aussi petite batterie !!!

Vu que j'avais toujours du matériel Canon, je me suis aussi procuré un adaptateur Sigma MC-11, car je voulais tester mes optiques Canon L sur mes caméras Sony, ce qui donnait parfois des sets qui avaient l'air sortis de Star Trek !

Voyez l'A6000 avec le 70-300 Sony comparé au Canon 100-400 L sur mon A6500... Pourtant dieu sait si j'ai réalisé de belles images avec ces deux là !!! Un petit exemple avec l'A6500, la MC11 et le Canon 100-400mm ?

Mon set APSC était vraiment très bon à ce stade, car au final j'avais un excellent 16-70 pour mettre sur mon A6000 qui était largement assez bon pour ça et le 70-300 pour prendre la suite sur mon A6500 ainsi que l'option grand-angle avec le 10-18mm !

Un problème se posait pourtant... La plus grosse ouverture disponible était à f/4, ce qui selon mes standards n'est pas vraiment très lumineux, spécialement sur un capteur APSC !

Soit, à quoi ça sert que Sigma se décarcassent si on ne se sert pas de ce qu'ils proposent ?

J'ai donc été chercher un 60mm f/2.8 DC DN Art, que je surnomme affectueusement "la boîte-à-meuh" car il fait un petit "klonk klonk" lorsqu'on le remue et que le boîtier n'est pas sous tension !

Cet objectif ne ressemble à rien et ne coûte pas grand chose, mais croyez moi, il est vraiment excellent, tout comme les deux autres dans la même série !

Oui mais f/2.8 ce n'est pas si lumineux que ça et 60mm nous donnent du 90mm sur un APSC, alors il faut oublier certains types d'images avec lui... Le portrait c'est plutôt pas mal en revanche.

Alors on s'adresse de nouveau à Sigma...

Je vous le dis tout net... Si vous avez un Sony A6500, vous pouvez acheter cet objectif sans même y réfléchir si la focale 45mm vous intéresse ! Dans cette gamme ils ont également un 16mm et un 56mm qui sont simplement étonnants (et vraiment pas chers) !

Là, même le plus pointilleux des photographes amateurs, voire même ceux d'un niveau assez avancé, se seraient arrêtés et auraient profité de ce très beau matériel...

...Mais pas moi !

Le rendu du "Full Frame" me manquait parfois... Je dis bien "parfois" car pour la plupart des choses, mes APSC me suffisaient amplement !

Je n'ai trouvé qu'une solution à ce problème, car je ne voulais déjà plus me promener avec un EOS 5D MkIII en 2016...

Je suis allé chercher un Sony A7 MkII avec son optique de kit de base !

Un problème résolu mais qui en entraîne un autre... Le seul objectif "Full Frame" que j'avais, était le 70-300 !!!

Il me fallait donc quelque chose à mettre au bout de mon A7M2 !

Soit... J'avais une Sigma MC-11 et un Canon 24-105mm f/4 L IS USM à disposition !

Croyez le ou non, mais ça marche du feu de dieu même sur des sujets en mouvement !!!

Je vous laisse en juger en cliquant sur ce lien !

Ceci dit, l'AF de l'A7M2 n'était pas une foudre et lorsque j'y collais le 100-400, j'avais quand même pas mal de ratés, surtout qu'à la base cet objectif n'était pas du tout censé fonctionner sur une MC-11...

Ces deux là donnaient des résultats étonnants, mais les ratés étaient vraiment trop nombreux, alors j'ai décidé d'essayer autre chose... Surtout que mon premier A7R2 n'était pas plus efficace pour les photos d'action !

Je suis passé à un Sony FE 70-200mm f/4 G OSS !!! P.S. sur l'A7M2 c'est le Zeiss Batis 85mm f/1.8 que vous voyez.

Pourquoi le f/4 et non un f/2.8 pour le 70-200mm ?

Tout simplement parce que le f/2.8 venait d'être annoncé pour Chf 2'590.-, que je n'avais pas ce budget et que de toute manière il n'était pas encore disponible chez nous !!!

De toute manière pour des photos d'avions, en plein jour, on n'a absolument pas besoin de plus que f/4 et contrairement aux versions Canon, le Sony 70-200 f/4 n'est pas moins bon optiquement que le f/2.8 !!! Il est juste moins lumineux mais aussi, beaucoup moins lourd !!!!

Avec ce zoom j'avais finalement pratiquement le double de bonnes images sur une rafale, comparé au Canon sur l'adaptateur... Mais toujours pas assez !!!

Là j'ai eu un moment de gros doutes... Je n'avais plus mon EOS 7D MkII et je voulais du matériel qui me permettrait de viser, d'appuyer sur le déclencheur sans trop me poser de questions tout en sachant que j'aurai une image parfaite !

Entre temps j'avais revendu mes APSC, car un A7M2 et un A7R2 en plus des objectifs, ça fait déjà un joli petit budget !!!

Alors je me suis laissé tenter par quelque chose d'improbable pour l'amateur de gros capteurs que je suis... Une caméra "bridge" !!!

Il y a "bridge" et "BRIDGE" !!!

Le Sony RX10 MkIV n'a absolument rien en commun avec les appareils équipés d'un capteur de 1 2/3 pouces, comme le Sony HX400V ou d'autres dans la gamme Nikon Coolpix etc.

Non non non, là on parle d'un capteur plus de 4x plus grand, puisqu'il fait 1 pouce en diagonale... Associé à un objectif Zeiss sorti de mes rêves les plus fous (24-600mm) qui ouvre de f/2.4 à f/4... Avec l'AF le plus rapide au Monde au moment de sa sortie... Capable de sortir 24 images de 20mp par seconde en rafale rapide et mise au point en continu et de réaliser de la vidéo 4K de toute beauté ! Qui dit mieux ?

Pendant quelques mois je n'ai pratiquement utilisé que mon RX10 pour mes photos d'avions et lorsque j'allais me balader quelque part !

Mais... Et oui il y a encore un "mais" !

Je n'ai jamais pu me faire au zoom électrique !

Mon grand ami (dans tous les sens du terme), Gilles Brion, y a rrive très bien lui et se permet même le luxe d'emporter uniquement son RX10 en voyage ! Enfin, il emporte aussi ses "Canon EOS", mais ne les sort pas du sac (si, si, c'est vrai) !

Bref, pour la photo d'action je me retrouvais pratiquement à la case "départ" !

Alors je me suis fait une réflexion... Si je continuais avec Sony pour le "Full Frame" et si je prenais autre chose pour la partie compacte en APSC ?

Aussitôt dit... Aussitôt fait !

J'ai pris un Fujifilm X-T2, un grip, des batteries, un XF 35mm f/2 R WR, un XF 10-24mm f/4 R OIS un XF 16-55mm f/2.8 R LM WR et un XF 55-200mm f/3.5-4.8 R LM OIS !!!

Avec cette caméra j'ai retrouvé la sérénité lorsque j'allais en bord de piste !

Une fois les bons réglages faits, je visais, j'appuyais sur le bouton et j'avais la banane !!!

J'ai juste remplacé le 55-200 qui était excellent mais qui aspirait toutes les poussières du Monde, m'obligeant à nettoyer mon capteur sans arrêt, par le fabuleux XF 50-140mm f/2.8 R LM OIS WR et j'ai rajouté le XF 56mm f/1.2 R pour les portraits !

Je vous le dis tout net... Si vous ne voulez pas plus grand qu'un capteur APSC, je vous recommande vivement de jeter un œil du côté de chez FUJIFILM !!!

L'ergonomie, la qualité d'image, le système AF, la science des couleurs, leurs simulations de films... TOUT m'a plu chez eux !

Même leur petit X-T20 est simplement bluffant... Mais lui n'est pas protégé tout temps et c'est pratiquement le seul défaut que je lui trouverais ! (et le X-T30 vient d'être annoncé)

La force de Fujifilm, c'est leur gamme d'optiques Fujinon XF qui est juste magnifique ! Des objectifs compacts, bien moins chers et moins lourds que les briques pour les systèmes "Full Frame", de plus il y en a un pour chaque spécialité !

Bref... En APSC, pour moi Fujifilm est le number one absolu !!!

Mais j'ai souvent besoin du rendu "Full Frame" et même parfois de beaucoup de définition, alors il n'y a pas 36 solutions... Soit je reste sur mes Sony A7/A7R que j'adore, soit je gagne à l'euromillion et je me fais un set Fujifilm GFX !!!

Oublions ça... Pour le moment du moins !

Nouveau problème donc... Comment avoir de l'APSC compact et du "Full Frame" sans me retrouver avec des objectifs faisant doublon ?

Je n'ai absolument pas les moyens de me permettre un 70-200 f/2.8 Sony et aussi son équivalent Fuji 50-140 f/2.8... Idem pour les autres focales !

Je me vois donc plus ou moins "obligé" (mais très content) de rester sur du 100% Sony car c'est là que j'ai trouvé ce que je recherche réellement niveau qualité d'image !

Alors j'ai fait un troc... J'ai proposé à mon ami Xavier, qui avait récupéré mes Sony APSC, de lui échanger ce matériel contre mon set complet Fujifilm !

Je vous promets qu'il est encore plus heureux maintenant !!!

Ceci dit je ne suis pas à plaindre non plus, car mon A6500 me manquait parfois et je ne parle même pas de mon Zeiss 16-70mm f/4 !

Alors oui, ça a été fastidieux, surtout en raison du manque de budget, mais je suis sur la bonne voie (enfin) !

Voici l'actualité et la suite du programme en ce qui me concerne, du moins dans un avenir proche... Avec le pourquoi du comment j'en suis arrivé à ces choix !

1. La grosse définition

Au départ j'avais envisagé de faire l'acquisition d'un Sony A7R3 pour ça, mais au final je n'ai pas toujours besoin de 42.4mp, alors je vais encore utiliser mon fidèle A7R2 pour ce genre de choses... Par contre il ne servira plus jamais pour des photos d'action (c'est inutile et absurde).

L'A7R2 est heureux avec son Sigma 50mm f/1.4 au bout et une jolie modèle devant ! Pour les paysages il sera ravi aussi, dès que je pourrai lui trouver un nouveau copain, du genre 24mm f/1.4 ou un zoom du genre 16-35mm f/2.8 (ça viendra) !

Pour la photo "High Quality" standard, ce sera donc un Sony A7M3 très bientôt... C'est le "baby A9" alors je vois mal comment je pourrais ne pas avoir assez avec lui !!!

Niveau optiques "Full Frame", je prévois le 24mm et le 105mm f/1.4 de chez Sigma, le Sony 70-200mm f/2.8 GM et plus tard sans doute le Sony 24-70mm f/2.8 GM !

Pour la partie APSC, pour les voyages, les balades et le spotting... Je reste sur mon A6500 !

J'ajouterai un deuxième boîtier... Soit un deuxième A6500, soit le nouveau A6400, histoire de ne jamais devoir changer d'optique sur le terrain !

Question objectifs, ce sera le Sony FE 70-300mm f/4.5-5.6 G OSS qui fera son retour, car pour du spotting c'est bien suffisant pratiquement partout !

J'ajouterai un Sony FE 85mm f/1.8 qui me servira comme télé pour portraits ou lorsque j'aurai besoin de lumière ! De plus il pourra également être monté sur mon futur A7M3 !

Pour finir avec le gros matériel, j'ai pris la décision de tout de même envisager le fabuleux Sony FE 100-400mm f/4.5-5.6 GM... Pourquoi ?

Le 100-400 Sony fera un 150-600mm sur mon A6500 et contrairement à ses équivalents Canon ou Nikon, il est tout aussi bon voir meilleur optiquement et présente une caractéristique qui m'intéresse très fortement...

Il fait la mise au point à 98cm de 100 à 400mm de focale, ce qui permet de réaliser des plans très rapprochés sur de petits sujets ! Pas vraiment de la macro, mais quelque chose de similaire !!!

Voilà pour l'essentiel...

Il reste encore un petit souhait que je veux réaliser.

Je dis bien "souhait" car ce n'est en tout cas pas un besoin...

Quand je ne pars pas forcément faire de la photo, j'aime quand même avoir mieux que mon iPhone pour capturer d'éventuelles images et lorsque je fais le tour des parking Bizjets je suis toujours en train de m'énerver avec les grillages si je n'ai pas mon escabeau avec moi, parce que les objectifs sont en général trop gros.

J'envisage donc un compact multi-usages, mais ça on en parlera lorsqu'il sera là, car je veux développer la chose avec des images comme exemples...

...à suivre alors !

Allez, gros bisou, à tout bientôt et bravo à ceux qui auront lu jusqu'au bout !

R.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 - 2020    Remo Garone Photographie   -   RG Creative Studio   -   Photographe à Meyrin - Genève (Suisse)   -   remo.garone@gmail.com

  • Flickr Icône sociale
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon