Sony alpha - l'Histoire

Au début de l'année 2016, j'ai commencé ma migration du monde du DSLR chez Canon, vers les caméras hybrides de chez Sony ! Un ami m'a dit récemment que j'étais un précurseur, mais en réalité je suis plutôt en train de faire un retour aux sources !

Lors de l'arrivée de l'imagerie digitale, il n'y avait plus trop de choix lorsqu'il s'agissait de choisir du bon matériel photo. Il y avait "Canon" et "Nikon", les deux poids-lourds qui ont gouverné pendant des années et jusqu'à l'arrivée en force d'autres constructeurs qui tenaient jusque là un rôle d'outsider !

Que ce soit "Panasonic", "Fujifilm", "Olympus" ou "Sony", ils ont jusque là fait partie des petits constructeurs dans le domaine de la photographie, même si "Sony" est une entreprise très important dans le domaine de l'électronique, depuis des décennies !

Alors, pourquoi ai-je choisi "Sony alpha" ?

Pour répondre à cette question nous allons devoir remonter très loin dans le passé et faire un petit résumé de l'historique de plusieurs entreprises... Ces entreprises sont "Leica", "Minolta" et "Sony" !

La plus ancienne des trois, c'est "Leica" ((Leitz Wetzlar GmbH à l'origine)! Le nom "Leica" est la conjonction du nom de "Ernst Leitz" (1843-1920) cofondateur de la marque et du mot "Camera".

1849

Carl Kellner, un talentueux ingénieur, crée une entreprise spécialisée dans l'optique, pour commercialiser des lentilles et des microscopes et ce ne sera qu'en 1867 que le technicien "Ernst Leitz" sera engagé par la firme de "Wetzlar" pour plus tard participer au développement du département photo de la marque.

À cette époque, les appareils photo sont énormes, très lourds et vraiment trop encombrants pour être utilisés sur le terrain ou en déplacement. C'est en 1905 qu'un ingénieur, "Oskar Barnack", a l'idée de créer un appareil photo plus compact !

Pour réussir leur pari, il fallait d'abord trouver le moyen de réduire la taille des négatifs...

1913

"Oskar Barnack" développe le négatif 35mm et a l'idée de le faire défiler horizontalement dans la caméra. Le format 35mm était jusque là uniquement destiné au cinéma !

Deux prototypes de caméras verront le jour en 1913 et 1914, dont un des deux fait toujours partie de la collection personnelle de l'usine.

Le "Ur Leica" était né...

On savait maintenant concevoir des appareils transportables et l'ère de la photographie de reportage allait pouvoir réellement commencer !

1928

Nous partons à Osaka au Japon en 1928, lorsque "Kazuo Tajima" fonde l'entreprise "Nichi-Doku Shashinki Shoten", qui veut dire tout simplement "Maison Nippo-Germanique d’appareils photographiques"...

"Tajima" collaborait avec "Leiz Wetzlar" pour fabriquer des appareils photos.

Ils ont collaboré durant des années s'échangeant de nouvelles technologies.

En 1929 l'entreprise s'appellera "Molta Goshi Kaisha" et pour finir en 1933 le nom "Minolta" apparaît pour la première fois sur un de leurs appareils !

En 1937 apparaît le "Minoltaflex", un appareil à double lentille...

"Minolta" produiront un grand nombre d'excellents appareils photo jusqu'en 2006, année de leur rachat par "Sony", mais nous y reviendrons !

C'est en 1947 qu'ils ont sorti leur "Model 35", qui n'est autre qu'un "Leica III" produit à la sauce japonaise...

Avouez que la ressemblance avec le "Leica III" est frappante...

Ceci dit le premier "Leica III" est sorti en 1941 déjà et il restera en production en diverses variantes jusqu'au milieu des années 50 !

Ces deux appareils étaient très appréciés par les photographes-reporters de l'époque, car ils pouvaient l'emporter partout tout en réalisant de magnifiques images !

Un grand nombre d'images qui ont été publiées dans la presse de l'époque, ont été réalisées avec l'un de ces deux modèles.

Mais nous sommes déjà en train d'entrer dans les années 50 du côté de chez "Leica" et "Minolta", alors que nous avons pas encore parlé du 3ème participant à l'aventure "Sony alpha" !!!

1946

"Masaru Ibuka" un ingénieur japonais qui a servi dans la marine impériale durant la seconde guerre mondiale, rentre au pays et ne retrouve que destruction et désolation...

Les bombardements américains ont tout ravagé, Tokyo n’existe pratiquement plus et l'économie est au plus bas !

"Ibuka san" cherche alors ce qu'il pourrait entreprendre, pour créer de l'emploi, gagner sa vie et contribuer à la reconstruction de son pays.

Durant la guerre, de nombreux pays n'autorisaient plus les gens à écouter la radio, de peur que la désinformation ou la propagande puisse les influencer. Une campagne de sabotage volontaire des postes de radio par le gouvernement a alors rendu la plupart des appareils inutilisables.

Le 7 Mai 1946, "Masaru Ibuka" et le physicien "Akio Morita", fondent la companie "Tōkyō Tsūshin Kōgyō" et ils engagent une vingtaine de personnes pour créer un atelier de réparation de matériel électronique !

Cependant, ils veulent également développer leurs propres produits et ils inventent une machine à faire cuire le riz... Mais à cette époque, la pénurie est telles qu'on arrive même difficilement à trouver du riz au Japon ! Ils demanderont à des membres de leurs familles de trouver du riz au marché noir, afin de tester leur invention, qui ne trouvera jamais le succès auprès de la population !

Ceci dit, nos deux compères ont plein d'idées et "Morita" a une vision bien à lui pour trouver de nouveaux produits à inventer... Selon lui, il ne faut pas se baser exclusivement sur le marketing, mais observer et écouter les gens dans la vie, pour savoir ce qui pourrait leur faire plaisir !

C'est en 1954 que la société commence vraiment à se développer, avec la fabrication de transistors radio, qu'ils exportent un peu partout. Les transistors sont l'avenir et c'est en 1955 que le nom "SONY" apparaît pour la première fois sur leurs produits !

Le nom vient du terme latin "sonus" qui veut dire "son" et d'une expression anglophone à la mode à cette époque au japon, "Sunny Boy" ! La marque "SONY" est officiellement créée en Janvier 1958 !!!

Ce sont déjà eux qui ont changé les habitudes de la population, qui est passée de un poste de radio par foyer, à un poste de radio par personne dans le foyer... Ils adorent la miniaturisation et vont développer des TV portables ainsi que bien d'autres choses qui font partie de notre vie au quotidien.

Ils ont toujours été à l'avant-garde et on leur doit un grand nombre d'inventions : - 1971, présentation de la cassette vidéo.

- 1975, le magnétoscope Betamax voit le jour.

- 1979, lancement du premier Walkman.

- 1981, un appareil photo Sony Mavica voit le jour

- 1982, Ils lancent le CD "Compact Disc" en collaboration avec "Philips".

- 1983, c'est l'arrivée du premier caméscope grand public.

- 1984, sortie de la disquette 3,5 pouces.

...

- 2006, ils présente le Blu-ray et cette année là sera une année importante, mais nous y reviendrons !

1972

Revenons un peu en arrière, chez "Minolta"...

En 1972, ils ont commencé à collaborer encore plus avec "Leica" pour la conception d'optiques et en 1973, "Minolta" produisent le "Leica CL"

Lorsque je le regarde, je comprends d'où vient ce style de caméra toute plate que Sony ont adopté pour leur série 6000 !

Durant ces années et jusqu'à la cessation de leurs activités, "Minolta" produiront un grand nombre de caméras très appréciées par divers styles de photographes, de l'amateur aux professionnels.

Certains modèles ont été particulièrement appréciés, comme le SR-T 101 qui a été vendu en très grand nombre !

On peut d'ailleurs encore trouver de nos jours un exemplaire en parfaites conditions de marche, pour un prix très abordable ! En fouillant bien, je crois que je dois moi-même en avoir un dans une armoire quelque part !

Nous sommes encore assez loin des "Sony alpha" d'aujourd'hui, mais nous commençons à voir d'où vient leur ADN !

D'ailleurs les caméras "Minolta" se nommaient déjà "alpha" au Japon, bien qu'elles étaient connues en Amérique du nord sous "Maxxum" et en Europe sous le nom "Dynax".

Il n'est donc pas si étonnant de voir la gamme de caméras actuelles porter ce nom mythique !

Pendant ce temps, "Sony" font leur chemin en touchant à bien des domaines dans le monde de l'électronique...

Il y a quelques années, si l'on demandait à quelqu'un ce que le nom de la marque leur inspire, on nous répondait presque invariablement "le Walkman" ou "la Playstation" !!!

Certes, ils ont produit tellement de produits pour la grande consommation, comme des téléviseurs, des radios, des supports numériques, des écouteurs... J'en passe et des meilleures !

En 1987 ils se sont dit qu'à force de produire des supports, il faudrait également s'intéresser à leur contenu... Ils ont racheté "CBS" !!!

En 1991, "CBS" est devenu "Sony Music Entertainement" et en 1989 ils ont également racheté "Columbia Pictures" !!!

La marque "Sony" est en train de devenir un géant, englobant tant de sociétés dans divers domaines y compris dans la finance et les assurances. Aujourd'hui leurs activités dédiées à la photographie ne représente même pas 10% de leur portefeuille, c'est dire !

Pendant que "Sony" partent à la conquête du Monde électronique, "Minolta" continuent plus exclusivement dans la photographie... Jusqu'en 2003 où ils s'allient à "Konica", un autre grand constructeur japonais dans ce domaine.

La marque devient "Konica Minolta" !

Pendant ce temps, "Sony" produisent des caméras grand-public, Nikon et Canon eux se chargent du matériel pour les photographes experts et professionnels.

Lors du passage à la photo numérique, les premiers capteurs délivraient des images peu définies et lorsque l'on voit arriver des appareils proposant des images de 1,3 mp, on se dit "Wow, quel progrès" !!!

De plus, certaines caméras de l'époque avaient une autonomie d'à peine une cinquantaine d'images... Ce qui avait le chic pour m'énerver !

et soudain...

1999

Nikon sortent un boîtier très haut de gamme... Le D1

Cet appareil avait fait sensation... Avec un capteur APSC délivrant des images de 2,7mp !

Devinez qui fabriquait le capteur ?

Oui, c'était bien "Sony" qui fabriquait déjà des capteurs même pour d'autres compagnies, comme Nikon qui ont proposé plusieurs caméras absolument fantastiques, équipées de capteurs "Sony".

Le Nikon D800 en 2012, par exemple, qui utilise le capteur Full Frame de 36mp tout droit sorti du "Sony alpha 7R", tout comme le remplaçant, le D810 et certains autres qui recevront d'autres capteurs de la marque. Ce n'est qu'à partir des modèles D500, D750 et au delà, que Nikon ne reçoivent plus les capteurs de chez "Sony"... Certains utilisateurs ont d'ailleurs dit que la qualité d'image s'en était ressentie au début, mais Nikon savent ce qu'ils font et leur D850 par exemple, qui a un capteur maison, est vraiment excellent !

Toujours est-il que "Sony" sont très forts dans la réalisation des capteurs et ce depuis un bon moment... Alors il leur fallait acquérir d'autres technologies pour venir jouer dans la cour des grands, dans le monde de la photo !

(Sony travaillent également en collaboration avec des constructeurs automobiles, pour produire des capteurs qui permettront aux véhicules de devenir autonomes... Chaque véhicule devant pour ce faire, emporter des dizaines de capteurs qui seront installés tout autour !)

Nous arrivons gentiment à...

2006

Cette année 2006 est importante, car c'est là que "Sony" ont racheté "Konica Minolta" !

Dès ce moment ils n'allaient plus se contenter de produire des caméras de poche pour amateurs-voyageurs... Avec ce rachat, ils obtenaient enfin toute la technologie nécessaire et des décennies d'expérience pour développer des caméras de très haut de gamme. Leurs caméras seraient également compactes, comme le font "Leica" depuis leurs origines... Car après tout, l'aventure à commencé avec eux !

En 2006, un autre rachat a eu de l'importance pour "Sony"... Celui de 11% des parts de la société "Tamron" ! Et oui... À quoi bon produire des caméras si on ne connaît rien aux optiques ?! Avec la science de "Konica", "Minolta" qui a toujours développé des optiques en collaboration avec "Leica" et de "Tamron", les voici parés pour passer à l'offensive !

2013

Le "Sony alpha 7", le premier appareil sans miroir, hybride et équipé d'un capteur 35mm fait son apparition !

Dans la foulée, le "alpha 7R" arrive aussi, équipé du fameux capteur de 36mp qui est partagé avec le "Nikon D800/810" !

2014

L'année suivante arrivent le modèle "alpha 7S" destiné aux sensibilités élevées et un APSC ultra compact, le "Sony alpha 6000" avec un magnifique capteur de 24mp et un très bon système autofocus !

En fin d'année on voit arriver la deuxième génération des "alpha 7" avec un capteur stabilisé sur 5 axes

2015

C'est au tour des versions "R" et "S" de recevoir un capteur stabilisé... le "alpha 7R II" reçoit même un tout nouveau capteur que certains qualifient de "meilleur capteur au monde" et d'un système AF avec 399 zones de détection de phase !

Lorsque l'on parle de qualité d'image, les "alpha 7R II" et "alpha 7R III" sont pratiquement les seuls appareils qui peuvent aller chatouiller certaines caméras moyen format dans les classements !

2016

Le "alpha 6000" est remplacé par le "6300" en Février, avec une avalanche d'améliorations... Un autofocus à 425 zones ultra rapide, la vidéo 4K en interne etc. Mais les utilisateurs réclament, car ils auraient voulu un capteur stabilisé, un meilleur buffer et un écran tactile...

Soit !!! 8 mois plus tard, le 6 Octobre, le "alpha 6500" arrive en comblant toutes les lacunes du "6300" pour ceux qui voulaient tout ça à bord, mais les deux restent au catalogue.

Cette réactivité de "Sony" est une des choses que j'apprécie, car du temps de "Canon" je devais parfois attendre 5 ou 6 ans pour voir arriver le remplaçant de mon boîtier, qui au final sortait trop tard et était déjà dépassé face à certains concurrents !

2017

C'est l'année du renouvellement de l'A7R... le 2Sony alpha 7R III" fait son apparition en Octobre, mais c'est le haut de gamme "alpha 9" qui fait sensation en Avril, car il devient purement et simplement le boîtier avec le système autofocus le plus performant !

le A9 reste une référence à ce jour !

2018

Pas grand chose d'affolant en 2018, si ce n'est le remplaçant du "alpha 7 II", naturellement nommé "alpha 7 III" ! Il est censé être l'entrée de gamme en 35mm, mais ça ne l'empêche pas de recevoir pas mal d'éléments du A9 et de son grand frêre le A7R III !!!

2019

L'année vient de débuter et nous voici déjà avec la première nouveauté de l'année...

Le Sony A6400 devient la nouvelle entrée de gamme de la série 6000. Il remplace le A6300 avec des améliorations vraiment impressionnantes...

Mais nous n'allons pas décrire sa fiche technique ! En espérant que ce petit historique vous aura intéressé... Je vous dis à bientôt !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 - 2020    Remo Garone Photographie   -   RG Creative Studio   -   Photographe à Meyrin - Genève (Suisse)   -   remo.garone@gmail.com

  • Flickr Icône sociale
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon