August 31, 2019

February 20, 2019

January 18, 2019

Please reload

Posts Récents

Mirrorless - de 2016 à aujourd'hui !

February 21, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Sony Alpha 6500 - Rapport des 10 mois

February 15, 2018

Après environ 10 mois d'utilisation, je vous révèle enfin tout ce que je pense du Sony A6500 !

 

Venant du Monde des DSLR de chez Canon, parmi lesquels l'EOS 70D, 80D et le 7D MkII qui sont de fabuleux boitiers APSC, on apprécie surtout la taille et le poids d'un Alpha 6000 series.

 

Bon nombre de fois, je suis sorti sans prendre d'appareil photo, pour ne pas devoir me promener avec plusieurs kilos pendus à l'épaule.
Que ce soit un A6000, un A6300 ou un A6500, les trois font parfaitement mon bonheur du point de vue de la qualité d'image.

Lorsqu'on les équipe d'un objectif monture E prévu pour APSC, on en finit par oublier qu'on a l'appareil avec soi, tellement il est peu encombrant !

Pourtant, mon A6500 associé à l'optique correcte, est en mesure de me donner une qualité très proche de celle que me donnait mon EOS 5D MkIII qui est équipé d'un capteur 24x36 !

 

 Même équipé du grip Meike, le 6500 reste léger et maniable... De plus, le grip permet d'embarquer deux batteries, ce qui n'est pas du luxe, tellement elles sont petites !
Mais qui dit "Petit appareil", dit forcément "petites batteries"... On n'a rien sans rien !

 

Vu que nous sommes dans les points faibles du système, nous allons les aborder tous, comme ça ce sera fait !

 

La durée de vie des batteries est sans doute celui dont tout le monde a le plus parlé... OUI, elles ne durent pas autant que les LP-E6N d'un Canon EOS, c'est parfaitement normal.
J'ai personnellement investi dans plusieurs batteries supplémentaires et 4 chargeurs de table, car ces batteries sont compatibles avec tous les appareils de la gamme A6000 series, tous les bridges RX10 jusqu'au dernier MkIV, ainsi que toutes les cameras de la série Alpha 7, sauf le dernier A7R MkIII qui utilise la grande batterie des A9 series.

 

L'autre point faible est en fait le résultat d'un de ses points forts...
Un A6500 est très compact... Trop compact même, au point que parfois il faut réellement le grip pour plus de confort, spécialement si on utilise des optiques un peu plus imposantes.

 

La petite taille impose aussi une ergonomie à laquelle il faut s'habituer, car les menus sont surchargés et l'appareil dispose de tellement de fonctions... Mais on s'habitue très vite !

 

Pour terminer, le dernier point faible qu'était le manque d'optiques intéressantes, a ces derniers mois définitivement été corrigé.

 

En effet, l'une des raisons principales qui me font tant aimer ce petit A6500, ce sont les fabuleuses optiques à disposition chez divers constructeurs,

 

Comme l'appareil dispose d'un capteur stabilisé